Publié par Laisser un commentaire

Les gentils micro-organismes des vignes

micro-organismes des vignes

Les micro organismes et la vigne

La terre autour des racines des végétaux contient des bactéries et champignons microscopiques, c’est la rhizosphère, qui joue un rôle majeur dans la nutrition des plantes mais aussi dans sa protection contre les bactéries, les virus, les insectes.
Fait surprenant, beaucoup des bactéries de la rhizosphère sont les mêmes que les bactéries symbiotiques qui vivent dans les intestins des animaux et des humains (escherichia coli, lactobacillus spp, etc…) où elles jouent également un rôle dans la protection contre la faune microbienne pathogène.
Des études récentes sur la vigne montrent l’intérêt que pourrait avoir la greffe de ces microbes d’une plante à l’autre pour échapper à l’alternative mortifère entre OGM et pesticides. Ces découvertes cautionnent aussi à postériori certaines pratiques de l’agriculture biodynamique finalement pas si ésotérique que ça.

Cet article précise donc que les bactéries de la terre sont semblables à celles contenues dans notre corps, il faut donc les préserver et ne pas les tuer avec des produits chimiques par exemple, que l’apport bactérien permettant le rééquilibre des bonnes bactéries sur les mauvaises pathogènes donnera un milieu favorable aux plantes comme aux animaux et aux humains. Cet équilibre aboutira donc à des plantes saines luttant d’elles même contre la plupart des maladies et insectes. Bien entendu on ajoutera dès le départ des quantités de micro-organismes identiques ou de la même famille VINE permettant le rééquilibrage rapide.
De plus les fermentations cumulées avec des « tisanes » appropriées, le mélange avec du Biochar (charbon de bois BIO) ou des copeaux de bois suivant les cas optimisera les traitements avec nos micro-organismes spécifiques.
Print Friendly, PDF & Email
Vous aimez ou voulez nous suivre :
error
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *