Publié par

Témoignage de l’utilisation des EM sur les chevaux

dermite

Voici un témoignage qui nous a été fourni par Madame Fabienne GUEUDET qui a une jument de 3 ans et demi qui était atteinte de dermite estivale récidivante !

J’ai une petite jument de 3 ans et demi qui depuis plus de 9 mois était atteinte de dermite estivale récidivante.

On dit souvent de cette maladie qu’il s’agit d’une allergie à la salive d’insectes et qui déclenche une réaction cutanée avec des grattages frénétiques, avec perte de poils, plaies, croûtes, zones où la peau se durcit et parfois des suintements. La jument avait l’ensemble de ses symptômes, sauf les suintements.

Elle avait une perte de poils sur la queue, l’encolure et plus de crinière (c’est une jument qui avait une longue crinière). La dermatite était devenue permanente.

 

Je suis intimement convaincue que la dermatite estivale à l’origine de « la cause de la cause » est IMMUNITAIRE et se développe sur un terrain acide.

 

L’importance de La notion d’équilibre acido-basique est liée à l’homéostasie.

C’est-à-dire la capacité d’un organisme vivant à maintenir, à un niveau constant, certaines caractéristiques internes de son corps (température…).

L’équilibre acido-basique est l’équilibre entre l’acidité et l’alcalinité du corps.

Celui-ci est influencé en grande partie par l’alimentation, le métabolisme du cheval produit également des déchets acides.

Les micro-organismes vont également contribué à aider le terrain à revenir à un équilibre. Lorsque le corps reçoit et produit plus de déchets acides qu’il ne peut en éliminer, l’équilibre acido-basique est rompu. Les acides en excès sont transportés par le sang et stockés dans le tissu conjonctif, qui soutient et relie les organes entre eux.

Années après années, l’accumulation de ces déchets peut entraîner une acidose métabolique latente, qui affecte directement le transport de l’oxygène et la nutrition des cellules. L’activité enzymatique est affaiblit, le système immunitaire est fragilisé, constituant un terrain propice à l’apparition de nombreuses maladies, dont la dermite estivale.

 

Nous savons aujourd’hui que notre immunité se trouve dans nos intestins et il convient de considérer la peau comme un organe indicateur d’un état général du terrain.

Un réajustement diététique (aliment sans céréales, ou céréales germées), car les céréales non germés mettent le cheval en acidose. Un réajustement minéral, oligo-éléments et par le rétablissement efficace des fonctions émonctoire (drainage du foie, des rein et bonne vermifugation naturelle).

Il conviendra de donner des micro-organismes tous les jours et durant une très longue période pour revenir à un équilibre. Souvent le terrain acide entraîne un sur-parasitisme. Les micro-organismes donnés chaque jours en interne et en externe vont entraîner le rétablissement d’une bonne flore intestinale en interne, et en externe ; la robe du cheval va devenir brillante et en bonne santé !

 

L’écosystème digestif lui permet à la fois d’assimiler ce qu’il mange, de stabiliser son équilibre intestinal et de constamment renouveler son IMMUNITÉ.

La présence des parasites seront régulés quand la flore intestinale sera, elle aussi,  régulée grasse aux micro-organismes et de tout ce dont nous avons parlé plus haut. Cette bonne flore symbiote est essentielle grâce à un bon équilibre entre parasites et son hôte, on peu parler d’immunité parasitaire, c’est le principe de la prémunition.

Il faut considérer le problème de la dermite estivale de façon plus holistique. Un vrai travail de fond est à entreprendre pour renforcer le terrain biologique et immunitaire et la solution Hippo et les micro-organismes vivants qu’elle contient sont un des points essentiels de tout ce processus de « rééquilibrage ». Il faut être patient et ne pas se décourager !

Chaque cheval est différent et sa réponse immunitaire sera aussi différente, donc je dirais pour conclure par ce proverbe : « La patience est un arbre dont la racine est amère et les fruits très doux.« 

 

Je remercie vivement la société Terem Life pour ses conseils et sa patience !

Print Friendly, PDF & Email
Vous aimez ou voulez nous suivre :
error